Le budget prévisionnel est un outil comptable (tableau financier) qui présente chaque mois, trimestre, semestre et année les différents revenus et les dépenses effectuées.  Il implique un suivi quotidien et un réajustement quand le besoin s’impose.  Le budget prévisionnel est également nécessaire pour les entreprises en création. Il s’agit de prévoir les différentes données afin de convaincre les investisseurs.

Pourquoi utiliser un budget prévisionnel ?

Un budget prévisionnel est concrètement, un outil de calcul dont l’objectif est de manager, gérer et imposer une stratégie de contrôle régulier. Il favorise ainsi l’anticipation des besoins et aide l’entrepreneur à cerner ses objectifs et les atteindre. En élaborant le budget, le dirigeant a la possibilité de vérifier des scénarios variés afin de tester la rentabilité et la performance de ses prévisions.

En effet, ce document sert de moyen pour prévenir contre les déficits budgétaires. Il autorise le suivi des potentiels manques de recettes et permet de limiter l’éventuelle hausse des charges. Il est primordial de bien réaliser le budget prévisionnel  afin d’éviter la prise des mauvaises décisions.

Il faut savoir que les modifications de n’importe quel détail de cet outil de gestion auraient une conséquence sur votre activité. L’élaborer efficacement est une nécessité. Il est crucial de  s’y référer très régulièrement pour confirmer la concordance de vos prévisions avec les résultats. Ce budget prévisionnel est votre plan d’action pour l’année.

Lors d’une crise ou en plein essor d’activité, le budget prévisionnel (dit aussi business plan) sert à rallier l’entrepreneur et ses collaborateurs sur une politique commune.

 

Le budget prévisionnel : est-il obligatoire ?

Aucune loi n’exige  la réalisation d’un budget prévisionnel. En effet, le dirigeant ou l’entrepreneur a la liberté de concevoir ou pas un business plan. Celui-ci résulte généralement d’une décision volontariste du créateur de projet.

Cela étant dit, le budget prévisionnel n’est pas obligatoire mais c’est possible qu’il soit exigé par quelques partenaires. Cela pourrait se produire lorsque le dirigeant dépose une demande de financement auprès d’une banque. Certains établissements bancaires l’exigent même pour l’ouverture d’un compte professionnel. En outre, le business plan risque de s’imposer en cas d’une demande de subventions ou d’aides. Aussi, on peut l’exiger lors de la reprise d’une entreprise.

5 astuces pour réussir son Business Plan

La conception d’un business plan réussi nécessite une préparation efficace et minutieuse. ERECApluriel dévoile cinq astuces pour assurer un Business plan réussi :

1. Rassembler toutes les données financières :

Le dirigeant devrait en premier lieu s’assurer de la conformité des détails qui vont alimenter ses tableaux (plan de financement, compte de résultat, bilan et budget de trésorerie). Il faut savoir que ces données financières sont essentielles pour ce document. Dans un premier temps, il faut s’assurer que les dépenses et les recettes se conforment à la réalité. Ensuite, le porteur du projet doit analyser les comptes de ses concurrents. Cela lui permet de prendre en considération la structure du coût et les potentielles spécificités qui se rapportent à l’activité en question.

2. Prendre en compte le besoin en fonds de roulement

Le dirigeant d’une entreprise est amené à prêter attention aux délais des paiements dont il bénéficiera. En effet, les flux de trésorerie risquent d’impacter la trésorerie.

Cet enjeu consiste à :

  • Réduire le délai de paiement des clients,
  • Maximiser le délai de règlement des fournisseurs,
  • Raccourcir le délai de rotation des stocks

3. Le financement optimal de ses besoins

Le dirigeant de l’entreprise doit comprendre son besoin de financement initial (qui apparaît  dès le début de l’exercice de l’activité) et à venir (au cours de l’exploitation). Il est important de cerner que les différents besoins ne se financent pas de la même manière. Cependant :

  • Les ressources à long terme telles que le prêt bancaire couvrent des investissements à long terme (comme l’immobilier) ;
  • Les ressources à moyen terme financent des investissements à moyen terme (les outils ou les voitures…) ;
  • Les ressources à court terme comme les solutions de préfinancement couvrent les besoins à court terme.

Cf. Définition du plan de financement.

4. Un logiciel spécifique ou un accompagnement d’un expert-comptable

Pour réussir son business plan, il serait idéal d’opter pour un logiciel spécifique pour la réalisation d’un budget prévisionnel. Celui-ci, assure un résultat efficace sans le risque d’avoir des fautes de calcul ou autres. En plus, un bon logiciel vous permet d’avoir des tableaux esthétiques  et de haute qualité.

Par ailleurs, Il faut noter que l’utilisation d’un logiciel est consacrée pour les professionnels. Ceci dit, la meilleure façon est de se faire accompagner par un expert-comptable qui vous aidera à suivre une bonne démarche et mettre en place un business plan optimal.

Pour réussir son business plan, il serait idéal d’opter pour un logiciel spécifique pour la réalisation d’un budget prévisionnel. Celui-ci, assure un résultat efficace sans le risque d’avoir des fautes de calcul ou autres. En plus, un bon logiciel vous permet d’avoir des tableaux esthétiques  et de haute qualité.

Par ailleurs, Il faut noter que l’utilisation d’un logiciel est consacrée pour les professionnels. Ceci dit, la meilleure façon est de se faire accompagner par un expert-comptable qui vous aidera à suivre une bonne démarche et mettre en place un business plan optimal.

5. Respecter les ratios financiers

Une fois que vous avez fait la première version du budget prévisionnel, le dirigeant doit analyser quelques ratios financiers. Ceux-ci font l’objet d’une analyse profonde de la part des banquiers ou des investisseurs. Leur impact ne pourrait être que décisif.

 

Vous l’avez compris, il est crucial de prendre en compte tous les facteurs afin d’établir un budget prévisionnel.  Celui-ci permet de structurer l’organisation, le management ainsi que le suivi de votre activité.

Vous établissez un business plan dans le cadre d’une création ou d’une reprise d’entreprise et vous souhaitez être  encadré par un professionnel ? N’hésitez pas à contacter l’agence Erecapluriel la plus proche de chez vous.