Expertise Comptable - Audit - Conseil


Vendre et reprendre une entreprise

Vendre et reprendre une entreprise

 

La vente ou la reprise d’une entreprise est une étape importante dans la vie d’un dirigeant qu’il ne rencontre en général que très peu de fois.  La vente ou le rachat d’une entreprise ne s’improvisant pas, c’est dans cette optique que nous vous proposons nos compétences.

 


 

 

 

La cession d’entreprise est une opération complexe qui nécessite du temps et de la préparation. Elle recouvre à la fois des aspects économiques, juridiques, fiscaux et sociaux. Pour correctement apréhender une cession, il est nécessaire de répondre aux questions essentielles suivantes :

  • Quand ? Les transmissions peuvent durer entre 1 et 6 ans. Il est donc nécessaire d’anticiper suffisamment tôt un projet de transmission.
  • Quoi ? La nature du bien à ceder peut être un fonds de commerce, une partie ou la totalité des parts sociales ou actions, un local professionnel, etc…
  • Comment ? Il  existe différents dispositifs pour transmettre son entreprise : la vente directe, la cession via une société holding, ou encore la cession précédée d’une donation.
  • Avec qui ? La cession nécessite l’intervention de plusieurs acteurs : le notaire, le banquier, l’assureur, l’avocat et l’expert comptable afin de vous accompagner dans la préparation, la négociation et la réalisation de la vente de votre entreprise.

Nous vous proposons de vous entourer et de vous accompagner de façon à vivre cette étape de votre vie en toute sérénité.

Le  rachat d’une entreprise est une étape importante dans la vie d’un dirigeant qui nécessite de répondre aux questions essentielles suivantes :

  • Quand ? Les délais sont plus longs pour une reprise d’entreprise, entre 2 et 5 ans.
  • Quoi ? Un entreprise dans un secteur économique et/ou géographique en croissance, quelque soit sa position concurrentielles avec une structure de clientèle diverse.
  • Comment ? Il  existe différents dispositifs pour reprendre une entreprise : le rachat direct ou via une holding, la reprise avec un fonds d’investissement ou encore une reprise par le biais d’un Leverage buy out (LBO).
  • Avec qui ? le notaire, le banquier, l’assureur, l’avocat et l’expert comptable, qui est l’acteur privilégié pour vous aider au mieux dans votre projet de reprise : établissement de prévisionnel, audit d’acquisition et conseils dans l’organisation du rachat.

Nous vous proposons de vous accompagner dans toutes les étapes liées à la reprise.

Avant de vendre ou d’acheter une entreprise, et pour bien négocier avec son interlocuteur, il faut connaître la valeur du bien convoité. Cela passe d’abord par une collecte d’informations sur le marché, la concurrence, la législation en vigueur, et surtout, sur l’entreprise. Ensuite, différentes méthodes d’évaluation  existent et peuvent se recouper afin d’estimer au mieux le prix d’une entreprise et minimiser les risques d’erreur. Mais il faut être conscient du fait « qu’ il n’existe pas une valeur unique de l’entreprise ». Il existe 4 règles d’or pour estimer le juste prix d’un entreprise :

  • règle 1 : déterminer la valeur économique et financière de l’entreprise,
  • règle 2 : définir la valeur stratégique de l’entreprise,
  • règle 3 : se détacher de la valeur subjective de l’entreprise,
  • règle 4 : se faire conseiller par un expert.

Nous pouvons vous proposer l’évaluation de la société cible et ainsi vous aurez en mains des éléments pour faire face à la négociation.

Afin de se prémunir et de protéger ses intérêts, il convient de suivre  lors de la négociation les règles suivantes :

  • rédiger un protocole de cession pour y inclure tous les aspects de l’entreprise transmise (prix, modalités, garanties, patrimoine de l’entreprise…),
  • s’informer : être bien conseillé permet d’éviter les faux pas en ce qui concerne la délivrance d’informations stratégiques,
  • s’assurer des garanties de confidentialité :le vendeur fait signer à l’acquéreur une lettre de confidentialité dès qu’il fournit des informations sur son activité profonde,
  • prévoir des garanties de bilan : différentes clauses de garanties doivent être insérées dans le contrat de vente (garantie d’actif et de passif par exemple),
  • conclure une clause de non-concurrence : négociée par l’acquéreur contre une reprise d’activité similaire du cédant,
  • fixer les modalités de la reprise,
  • penser aux modalités de paiement : le prix pouvant être partiellement attaché aux résultats futurs ( le Earn out),

Aussi, étant donné la complexité et l’étendue des sujets abordés, nous vous accompagnerons dans l’optique d’une protection optimale.

Une fois que le prix est déterminé, votre projet doit être financé. Plusieurs moyens sont à votre disposition dont notamment:

  • le financement par épargne personnelle (solution la plus simple);
  • l’emprunt auprès d’un établissement bancaire ou autres organismes tels qu’OSEO;
  • le crédit-vendeur qui consiste à étaler le paiement du prix sur plusieurs échéances avec paiement d’un intérêt  (le vendeur fait la vente à crédit).

Pour le financement par emprunt, il est nécessaire de présenter à votre futur partenaire financier, un dossier fiable et complet comportant la description de votre projet, le business plan et le montage financier.
Nous pouvons vous accompagner dans cette démarche et dans la négociation avec votre banquier des conditions de votre financement.


Nous serons à vos côtés pour mener à bien votre projet de reprise ou de cession.