Transmettre votre activité

Nous sommes à vos côtés pour vous accompagner et vous assister dans ce moment clé de la vie de votre entreprise.

La transmission d’une entreprise constitue une étape essentielle aussi bien pour le cédant, que pour le repreneur. Pour être réussie, elle doit être préparée de manière anticipée.
Lourde de conséquences, elle est l’aboutissement d’une longue réflexion.
Une transmission peut se faire à titre gratuit (donation, succession…) ou à titre onéreux (location gérance, cession du fonds de commerce ou de parts sociales…).

Comment se préparer ?

La transmission ou la reprise d’entreprise est une opération complexe qui nécessite à la fois temps et préparation. Elle recouvre des aspects économiques, juridiques, fiscaux et sociaux. Elle exige de répondre aux questions essentielles suivantes:

  • A qui ? Le repreneur peut être un membre de la famille, un ou plusieurs salariés, une tierce personne, un concurrent, un partenaire, etc…
  • Quoi ? La nature du bien à ceder peut être un fonds de commerce, une partie ou la totalité des parts sociales ou actions, un local professionnel, etc…
  • Comment ? Il est possible de céder une partie ou la totalité de l’entreprise. La transmission peut être à titre gratuit ou à titre onéreux, de manière définitive ou temporaire (location gérance).
  • Quand ? La cession peut intervenir immédiatement ou dans une ou plusieurs années.

Nous vous proposons de vous entourer et de vous accompagner de façon à vivre cette étape de votre vie en toute sérénité.

Quels sont les outils de la transmission ?

Il existe des montages juridiques et des mesures fiscales en vigueur qui permettent d’optimiser le coût financier de la transmission d’entreprise. Parmi ces mesures, on distingue notamment les transmissions par démembrement des titres (nu propriété et usufruit), le pacte Dutreil qui permet de réduire la base de calcul des droits de succession à seulement 25% de la valeur de l’entreprise ou encore les exonérations des plus values professionnelle sur les cessions d’entreprise prévue par l’article 151 septies du Code Général des Impôts.

Forts d’expériences et de compétences, nous sommes là pour vous proposer le montage juridique et fiscal de transmission le plus adapté.

Quelle est la valeur du bien transmis ?

L’évaluation constitue la phase cruciale de la transmission de votre entreprise. Plusieurs facteurs financiers et non financiers vont influer sur le prix. La première étape consiste en un diagnostic de l’entreprise. En plus de l’examen des comptes (bilan et compte de résultat), l’évaluation tiendra compte également de l’organisation interne de l’entreprise, de sa localisation, de la qualification et de l’ancienneté de ses salariés, de la clientèle, du marché, de sa rentabilité réelle et potentielle à venir. Il est donc primordial d’identifier les points forts et les points faibles de manière à corriger et valoriser au mieux l’entreprise au moment de sa transmission.

Notre pôle conseil est là pour vous proposer des missions d’évaluations adaptées à votre entreprise. De la TPE, en passant par la PME jusqu’à la grande Entreprise, nous mettons à votre service notre compétence en la matière pour donner à votre entreprise son « juste prix ».

(Vidéo)